header_1140x120.png

Posada, génie de la gravure (2022)

exposition posada génie gravure imagerie populaire musée image images épinal mexique

 

Voici l’histoire d’un artiste de génie dont le nom est encore trop méconnu en France : Posada. Pourtant, qui ne connaît ses figures de squelettes dansant, riant, jouissant de l’existence à la manière des vivants ? Intimement associées à la culture mexicaine, les calaveras sont désormais les motifs récurrents d’une culture populaire internationale.

Leur auteur, José Guadalupe Posada (1852-1913), est un homme au destin singulier, qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... - rappelant la production imagière française, particulièrement celle d’Épinal, qui connaît un âge d’or au XIXe siècle.

 

détail image posada calaveras musée image images épinal

[Calavera de Don Quichotte] Esta es de Don Quijote la primera, la sin par, la gigante calavera, Et voici l’immense, la première, l’incomparable calavera, celle de Don Quichotte, gravure au burin sur plomb, éd. Vanegas Arroyo, coll. Mercurio López Casillas, Mexico

 

Par sa maîtrise technique de la gravure au burin et de la zincographie, Posada magnifie des scènes à l’expressivité exacerbée et crée des chefs-d’œuvre de composition effrayants ou burlesques. Auteur de plus de dix mille estampes, il meurt oublié. Posada est redécouvert entre les deux guerres par l’avant-garde artistique : les muralistes au Mexique - Diego Rivera en tête -, les surréalistes en France.

Sa gloire posthume doit beaucoup à ses calaveras, qui ne représentent pourtant qu’une petite partie de son œuvre. La richesse de sa production méritait d’être enfin connue. C’est l’objectif de cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de Posada, conçue à partir de l’exceptionnelle collection de Mercurio López Casillas. Elle nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale. Le commissariat de cette exposition est assuré par Lætitia Bianchi, auteure du livre Posada, génie de la gravure.

 

détail image posada tremblement terre musée image images épinal

Ejemplar y ciertísimo suceso en la República de México: las verdaderas causas del temblor del dia 2 de noviembre de 1894, Événement édifiant et véridique : les véritables causes du tremblement de terre du 2 novembre 1894, 1894, gravure au burin sur plomb, éd. Vanegas Arroyo, coll. Mercurio López Casillas, Mexico

L'expo en quelques dates

> Du 5 février au 18 septembre 2022

En lien

> Dossier de presse de l'exposition

> Les Arts dessinés

Menu pratique
La newsletter du musée
L'image de saison

Épinal, la ville des images

Le musée de l’Image est un établissement de la Ville d’Épinal. Il est l’un des nombreux sites culturels et touristiques du territoire. Un week-end à Épinal, ça vous tente ? En savoir +

La Cité de l'image

Tout de verre vêtu, le bâtiment du musée de l’Image se trouve juste devant les anciens ateliers de l’Imagerie Pellerin. Ces deux structures forment ensemble la Cité de l’image. Retrouvez les panneaux urbains qui vous guident jusqu’à nous ! En savoir +

Plan Vigipirate

Les sacs à dos, sacs de voyage, valises... sont interdits dans l'enceinte du musée (vestiaire fermé). Les visiteurs seront tenus de présenter leurs sacs à main ouverts aux agents d'accueil. Merci de votre compréhension.